LE PROJET

Notre corps, nous-mêmes est une aventure collective qui nous a permis, après trois années de travail, de vous partager cette édition entièrement réécrite du manuel féministe historique des années 1970. Nous inscrivant dans la filiation féministe du travail effectué par les collectifs d'autrices de 1973 (aux États-Unis) et de 1977 (en France), ce livre a été forgé à partir de nos expériences et des paroles de plus de 400 femmes cisgenres, et de quelques personnes trans et non-binaires, qui ont accepté de nous confier leurs vécus, leurs analyses, leurs ressources ou stratégies pour se défendre, s’émanciper et se réapproprier leur corps. 

 

Ce livre a une histoire collective, à bien des égards. Nous l’avons conçu, écrit, relu, amendé, restructuré, corrigé ensemble. Nous avons bataillé pour parvenir à un équilibre satisfaisant pour toutes, sur des thématiques pour lesquelles nous avions des vécus et des opinions différentes. Notre pluralité d’expériences, d’origines, d’orientations sexuelles, de pratiques professionnelles et militantes font la force de ce livre, lui permettant de s’adresser à une large diversité de femmes. 

 

Lorsque le livre est sorti en 1977, on ne parlait pas encore du sida, l’homosexualité était classée comme une maladie mentale, le terme « violences obstétricales » n'existait pas et le viol conjugal n'était pas reconnu. Aucune actualisation n’a été faite au fil du temps, sans doute avant tout parce qu'elle aurait représenté un travail immense pour des autrices quasiment bénévoles. Puis, dans les années 1980, on a vu fleurir des livres et manuels d’un autre genre, des « conseils santé » écrits par des experts et des médecins, qui ont peu à peu remplacé cette parole des femmes. Enfin, sont apparus les forums en ligne où il n'est pas toujours aisé de trouver une information fiable et dépourvue de jugement.

 

Ce manuel pourra accompagner les femmes dans les différentes expériences de leur vie (règles, sexualités, accouchements, ménopause, prise de conscience de son corps, choix de vie, travail...) et les aider à se défendre contre les injonctions et les violences patriarcales dans la sphère intime, institutionnelle ou publique. Nous avions envie de rendre accessible une information fondée et bienveillante, de reconquérir ce terrain, de disposer d'un livre de confiance qui soit transmissible à nos filles, nos sœurs, nos mères, nos amies, nos compagnes… dès l’adolescence et jusqu'à la vieillesse.

 
Notre corps, nos mêmes le livre

LE COLLECTIF
NOTRE CORPS, NOUS-MÊMES

MATHILDE BLÉZAT

Mathilde Blézat est journaliste (revue Z, Panthère Première, Media'Pi!...) et membre de l'équipe fondatrice de la revue Panthère Première. Pour Notre corps, nous-mêmes, elle a contribué principalement aux parties sur les violences et l'autodéfense, la reproduction et le post-partum, le handicap, les normes de genre, ainsi qu'à la coordination éditoriale de l'ouvrage.

NAÏKE DESQUESNES

Naïké Desquesnes est journaliste et éditrice aux Editions de la Dernière Lettre (qui publie la revue Z). Elle a animé avec d’autres le journal Charivary, un outil de luttes contre les projets urbains inutiles. Elle a co-signé le livre Mauvaises Mines, combattre l’industrie minière en France et dans le monde. Pour Notre corps, nous-mêmes, elle a dessiné les schémas, travaillé sur l’anatomie, le post-partum, et les ripostes au pouvoir médical et à ses violences, comme l’auto-examen collectif.

MOUNIA
EL KOTNI
  • White Twitter Icon

Mounia El Kotni est anthropologue de la santé et du genre. Elle travaille depuis de nombreuses années au Mexique, sur les thématiques de santé des femmes, des sages-femmes traditionnelles et plus récemment sur la santé environnementale. Pour Notre corps, nous-mêmes elle a notamment contribué pour les parties concernant la santé reproductive (contraception, menstruations, IVG).

NINA
FAURE
  • Blanc Icône Instagram
  • White Twitter Icon

Nina Faure est réalisatrice de documentaires, notamment de Paye (pas) ton gynéco et Le plaisir féminin. Pour Notre corps, nous-mêmes, elle a contribué principalement aux parties sur la sexualité, l’identité de genre et le travail (salarié et domestique), ainsi qu’à la coordination globale de l’ouvrage.

NATHY
FOFANA

Nathy Fofana est étudiante en Master 1 médias internationaux. Elle est très intéressée par les questions de race et genre. Elle a contribué à Notre corps, nous-mêmes sur les thématiques portant sur le corps au travail et les normes de beauté.

HÉLÈNE
DE GUNZBOURG

Hélène de Gunzbourg a été journaliste puis sage-femme pendant trente ans à l’hôpital et surtout en libéral. Elle est docteur en philosophie éthique et a écrit en 2015 un essai de réflexion philosophique sur la maternité: Naître mère. Elle a contribué principalement aux chapitres sur la reproduction (PMA, grossesse, accouchement, post partum).

NANA
KINSKI
  • Blanc Tumblr Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • White Twitter Icon

Nana Kinski est une étudiante en communication.

Actuellement, son attention se porte sur le syndrome des ovaires polykystiques dont elle est atteinte. Elle a contribué à Notre corps, nous-mêmes sur les parties portant sur le corps au travail et les normes de beauté.  

YÉLÉNA
PERRET
  • White Twitter Icon

Yéléna Perret est diplômée en études de genre. Contractuelle dans la fonction publique territoriale, elle a notamment travaillé sur les politiques publiques relatives aux droits des femmes. Pour Notre corps, nous-mêmes, elle a contribué aux parties concernant les normes de genre, la sexualité, l'anatomie, la santé mentale ainsi qu’à la coordination globale de l’ouvrage.